Une lentille de contact, un pansement pour les yeux ?

Une lentille de contact qui peut jouer le rôle de pansement pour les yeux.

Une équipe de chercheurs de l’Université de Technologie du Queensland, en Australie, annonce la mise au point d’une lentille de contact thérapeutique agissant comme un pansement pour les yeux.

On s’appuie aujourd’hui sur les membranes amniotiques de placentas humains pour favoriser la cicatrisation des plaies de la cornée. Or, tous les patients ne réagissent pas de la même manière et les donneurs manquent considérablement. Damien Harkin et son équipe australienne proposent ici une toute nouvelle approche. Les chercheurs travaillent sur une lentille de contact, sorte de pansement oculaire. Des cellules stromales mésenchymateuses limbiques (L-MSC) recouvrent sa surface interne. Il est possible de les récolter facilement à partir de tissu oculaire de donneurs. Ces cellules permettraient aux yeux de réparer leurs blessures. Les chercheurs assurent par ailleurs que la technique est moins onéreuse que les traitements actuels et serait plus facile à appliquer.

Même si d’autres essais cliniques doivent encore être menés, ces “pansements oculaires” pourraient être, à terme, disponibles dans les trousses de secours. Ils serviraient à limiter les dommages oculaires immédiatement après un accident (exposition à des produits chimiques ou à des liquides brûlants par exemple).

Les lentilles de contact se présentent de moins en moins comme de simples “paires de lunettes”. Aujourd’hui leurs fonctions évoluent. En effet, une récente étude de la revue Ophtalmologie décrit le développement de lentilles capables de diffuser des traitements directement sur les yeux. Ces technologies pourraient être une révolution pour les patients souffrant de glaucome. Cette maladie oculaire touche principalement les personnes de plus de 45 ans.

Notons également le développement, pour les personnes diabétiques, de lentilles de contact du même type. Celles-ci contiendront des moniteurs de glucose. Ce système permet de mesurer le taux de sucre dans le sang sans forcément avoir à se piquer le doigt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *