Traitement de l’endométriose par HIFU

Nouvel essai dans la recherche de traitement par Ultrasons : l’endométriose.

Qu’est-ce que l’endométriose ? 

L’endométriose est une maladie de l’utérus. Elle est donc exclusivement féminine avec 2 Françaises sur 10 impactées. La maladie se caractérise par des douleurs menstruelles intenses et parfois au-delà des périodes de menstruations.  La muqueuse utérine, appelée endomètre, se retrouve en dehors de l’utérus comme le montre les illustrations suivantes et cause des douleurs intenses.

https://mihamiham.files.wordpress.com/2016/07/endomc3a9triose-by-miham-110716blog.jpg?w=537&h=1242
Source : https://mihamiham.files.wordpress.com/2016/07/endomc3a9triose-by-miham-110716blog.jpg?w=537&h=1242

Il y a plusieurs stades de la maladie :

  • Formation de nodules
  • Formation des endométriomes, c’est à dire des kystes dans les ovaires
  • Formation d’adhérences entre les parois de l’utérus, pour le stade le plus avancé

Les femmes malades peuvent connaître des problèmes de fertilité suite aux altérations provoquées au niveau de : l’anatomie du bassin, la qualité des ovules et des embryons, hormonales et biochimiques. De plus, l’endomètre et ses nodules rendent l’implantation difficile. 

Traitement habituel

Les femmes subissent une chirurgie de 4 à 6 heures dont le but est de raser et de couper les lésions. L’hospitalisation des patientes peut durer jusqu’à 10 jours et un arrêt de travail de 1 à 3 mois est prescrit. Cependant, cette chirurgie lourde provoque souvent des complications comme des problèmes urinaires ou la formation de fistules. De plus, 50% des patientes doivent se faire poser un anus artificiel pour quelques mois. 

HIFU (Ultrasons focalisé à haute intensité)

Les ultrasons sont des ondes sonores qui se propagent facilement dans le milieu liquide et donc dans les tissus mous riches en eau comme l’utérus. En utilisant ces ondes à des puissances faibles, elles permettent le diagnostic, appelé imagerie par échographie. Lorsque ces ondes sont utilisées à des puissances plus élevées (10 000 fois plus haute) les tissus traversés connaissent des dommages allant du simple échauffement à la destruction. La technique optique de convergence des faisceaux permet de focaliser les ultrasons de haute intensité en un point et donc l’échauffement des tissus en ce point à des températures allant jusqu’à 85 degrés Celsius.  

Cette technique est utilisée pour le traitement des tumeurs, du cancer de la prostate et l’adénofibrome du sein. 

Etude de traitement endométriose par HIFU

A Lyon dans l’hôpital de la Croix Rousse, un gynécologue nommé Gil Dubernard a eu l’idée de détourner l’utilisation du dispositif médical Focal One ®, appareil de traitement du cancer de la prostate par HIFU, pour détruire les lésions de l’endomètre. Cette technique permet de réduire la thérapie. On passe alors d’une chirurgie de plusieurs heures à un examen de quelques minutes. De plus, les ondes réduisent les complications post thérapie : absence de « court-circuit » d’un conduit naturel, appelé stomie ; absence de problème urinaire ; moins de fistules ; absence de risque pour la fertilité. Actuellement, cette technique est encore à l’essai clinique. Depuis 2015, une vingtaine de femmes ont pu tester ce traitement avec succès.  

Lara Le Coz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.