Les écrans le matin seraient nocifs pour les enfants

Devenus quasiment incontournables aujourd’hui, les dessins animés pourraient être nocifs pour les enfants. Les écrans sont déjà mis en cause dans l’augmentation du nombre d’enfants en surpoids. Mais les conséquences sont plus nombreuses. En effet, d’après une étude de Santé Publique France, regarder les écrans le matin avant l’école serait lié aux troubles du langage. Ainsi, un enfant amateur de télévision, qui ne discuterait pas de leur contenu avec ses parents, aurait un risque 6 fois plus élevé de présenter un trouble primaire du langage.

Les écrans le matin provoquent des troubles du langage chez l'enfant

Ce trouble touche 4 à 6% des enfants en France. Il existe sous différentes formes et sévérités. Un retard simple peu être rattrapé ultérieurement alors que la dysphasie du développement peut provoquer des dommages permanents.

L’étude n’établit pas les causes directes entre les facteurs. Néanmoins elle affirme bien l’impact de l’écran. « L’exposition aux écrans dès le matin épuise l’attention de l’enfant, qui se retrouve moins apte aux apprentissages pour le reste de la journée ». De plus, l’étude prend en compte l’impact des intéractions familiales. En effet, les enfants qui ne discutent pas du contenu des écrans avec leurs parents sont plus sujets à développer des troubles du langage. La difficulté pour les parents est de contrôler les images. Entre les smartphones, la télé et les jeux vidéos, les sources d’image sont très diverses. Il est donc nécessaire de protéger les enfants, d’en discuter et de ne pas les laisser s’isoler derrière un écran.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *