L'apleb se bouge et part à votre rencontre,  Minute Septembre 2018

Le Ptit Baroudeur : la Suisse

Le ptit baroudeur se déplace aujourd'hui en Suisse

Le ptit Baroudeur se déplace aujourd’hui en Suisse. Ce pays est reconnu comme un des acteurs principaux dans la recherche et développement. Les entreprises suisses misent particulièrement sur ce secteur. C’est pourquoi il est classé comme le 7ème pays mondial investissant le plus en R&D. Il est également le 3ème pays mondial en demandes de dépôts de brevet (1013 brevets en 2013). Seuls la Corée du Sud et le Japon font mieux. Parmi les nombreuses branches qui participent à ce classement, c’est de loin l’industrie pharmaceutique qui y contribue le plus (35,4 % des dépenses en 2014).

Le travail des ingénieurs en hôpital reste très similaire à celui des ingénieurs français. Toutefois, l’organisation générale des hôpitaux suisses diffère. En effet, ils ont la particularité de communiquer entre eux afin de réaliser des achats et des appels d’offres communs. Les ingénieurs ont donc pour missions de participer à des réunions avec les autres centres hospitaliers du pays.

Cependant, le Ptit Baroudeur a remarqué que la Suisse ne possède pas de formation pour ce métier. Il doit donc employer des ingénieurs spécialisés en électronique ou des ingénieurs biomédicaux français.

Pour aller plus loin, les Ateliers biomédicaux ont rencontré Jelena Godjevac, directrice de la SWISS Foundation for Innovation and Training in Surgery (SFITS). Ils ont ainsi pu aborder les enjeux de l’innovation pour les hôpitaux suisses. Cette professionnelle a donc apporté son expérience et sa vision du métier d’ingénieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *