Intelligence artificielle pour la radiologie : l’avenir du diagnostic

L’intelligence artificielle (IA) prend de plus en plus de place dans le domaine du médical et en particulier celui de la radiologie et du diagnostic. Il ne fait aucun doute qu’elle fera partie intégrante du futur comme le montre l’étude d’Accenture. D’après leurs analyses, elle pourrait être à l’origine d’une économie de 150 milliards de dollars par an au système de santé américain entre 2017 et 2026. Le marché de l’IA dans la santé devrait atteindre 6 ,6 milliards de dollars en 2021. Cette augmentation représente une multiplication par dix en cinq ans seulement. Ce constat montre l’intérêt grandissant pour ces technologies qui n’ont pas pour but de remplacer l’Homme, mais bien de l’aider, d’augmenter la qualité des soins et l’accessibilité tout en diminuant les coûts.

L'intelligence artificielle utilisée en radiologie pour le diagnostic.

L’intelligence artificielle de Google, plus performant dans le diagnostic de cancer du poumon ?

Le cancer du poumon est le cancer le plus fréquent, notamment à cause du tabagisme et la première cause de mortalité par cancer avec 50% de probabilité de mourir durant la première année. Ce cancer est à l’origine de 1,7 millions de morts par an.

Alphabet, filiale de l’entreprise Google a effectué des recherches sur le dépistage de ce cancer. Des chercheurs ont fourni à un algorithme de machine learning une base de 45856 scanners thoraciques. Ces examens tests ont été fournis par le National Health Institute et l’université Northwestern. L’algorithme peut créer un modèle du scanner en 3D. Il va ainsi chercher les tissus malins, parfois difficiles à détecter à l’œil nu. Il génère ensuite une estimation de la gravité du cancer en s’appuyant éventuellement sur des données issues de scanners passés.

L’expérience a été de tester cet algorithme et sa précision face à six radiologues certifiés. Les résultats montrent qu’il a détecté 5% de cas de cancer du poumon de plus et a réduit les faux-positifs (lecture immédiate révèle une anomalie démentie à la seconde lecture). D’après Google, « Ces résultats initiaux sont encourageants, mais des études supplémentaires évalueront leur l’impact et l’utilité en pratique clinique ».

MILVUE est une stratup pionnière pour créer une intelligence artificielle utilisée en radiologie pour le diagnostic.

Des start-ups envahissent le marché de l’intelligence artificielle

L’utilisation de l’IA dans la santé est un enjeu majeur pour le futur de l’hôpital. En effet, elle peut s’appliquer à quasiment tous les domaines, de la radiologie à la pharmacologie ou même au parcours patient. C’est pourquoi de nombreuses start-ups se lancent dans de grands projets, sentant une réelle possibilité d’innover et de réussir.

Par exemple, la société Milvue souhaite développer le recours à l’intelligence artificielle pour le diagnostic en radiologie. Sa solution IA détecte les anomalies, alerte le radiologue et priorise les examens. Créée en 2018, la startup souhaite libérer du temps au médecin, tout en gardant une fiabilité de diagnostic optimale en éliminant les erreurs d’inattention par exemple.

Leur technologie est construite sur des librairies open source ce qui offre une plus grande adaptabilité. Elle se développe par un deep learning qui s’appuie sur une combinaison recherchée de détection d’objet et de classification. Pour être performante, elle doit avoir accès à une base de données importante et suivre un entrainement. Chez Milvue, un système permet d’annoter les images d’entrainement, de lire et de valider ces commentaires de prédiction.

Cette start-up sera présente aux Journées Francophone de la Radiologie. Découvrez-en plus sans tarder sur cette société sur leur site internet.

L’intelligence artificielle était le sujet des Journées Francophones de la Radiologie 2018. L’équipe de la Minute Bio y était pour couvrir cet événement et résumer les différentes conférences sur ce sujet passionnant ! Retrouvez le magazine, disponible gratuitement en suivant ce lien .

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *