Un nouveau robot de chirurgie en laparoscopie

La société suisse Distalmotion finalise le développement de son robot de chirurgie en laparoscopie, Dexter. Le dispositif devrait normalement obtenir le marquage CE au printemps 2020. Rapidement, les équipes de l’entreprise espèrent une diffusion du robot à l’échelle mondiale.

Les robots de chirurgie au blocs opératoire

Un robot de chirurgie avec une procédure simplifiée

L’une des promesses de Distalmotion est de rendre plus accessible les robots chirurgicaux. L’un des points forts de ce nouveau système, est son caractère modulaire. Effectivement, Dexter se compose de 3 éléments distincts et totalement mobiles. Les 2 premiers sont les bras robotisés et le troisième comprend la console de contrôle. Les 3 modules sont compatibles avec les contraintes du champ stérile du bloc opératoire. Ce point permet alors au chirurgien de passer rapidement d’une manipulation directement sur le patient à une manipulation sur le robot.

Un autre avantage de ce nouveau système avancé par Distalmotion est sa compatibilité avec les équipements des autres fabricants. En effet, la conception des bras permet au robot de manipuler les différents instruments nécessaires à une opération en laparoscopie. Par exemple, un des bras peut être utilisé pour maintenir un endoscope. Dans ce cas, les capacités du robot permettent d’assurer une image stable tout au long de l’opération.

Robot de chirurgie Dexter

La qualité suisse mise en avant

L’entreprise Distalmotion a été fondée à Lausanne en 2013 en partenariat avec la branche robotique de l’Ecole Polytechnique Fédéral de Lausanne (EPFL). Elle revendique pour son robot de chirurgie, une conception et une fabrication « Swiss Made ». Effectivement cette école a une excellente réputation à l’international. L’industrie suisse possède également une bonne notoriété grâce à sa spécialisation dans l’horlogerie. De part ces partenariats dans la santé et la recherche du pays, Distalmotion garantit une excellente qualité de l’équipement qu’elle développe.

Le monopole du marché des robots de chirurgie

Dexter vient se placer en concurrence direct du robot DaVinci développé par la société Intuitive. En effet ce dernier présent depuis 20 ans sur le marché est actif dans plusieurs établissements français. On en compte environ 4800 dans le monde dont 144 en France. Bien qu’il soit réputé pour la qualité des opérations réalisées avec son aide, les gestionnaires hospitaliers remettent souvent en question ses importants coûts de fonctionnement. L’entreprise Distalmotion pourra donc faire évoluer ce marché dans les années à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *