Un dispositif implantable pour réduire les effets de l’apnée du sommeil

Il est possible de comparer la fréquence de l’apnée du sommeil et celle d’autres maladies chroniques plus connues comme l’asthme ou le diabète de type 2. Ce rapprochement montre que cette maladie est finalement très commune. Elle peut toucher les adultes et les enfants, mais sa fréquence augmente fortement avec l’âge. Le principal traitement de cette maladie est la thérapie par ventilation en pression positive continue (CPAP). Un appareil insuffle de l’air en continu par le nez grâce à un masque que le malade porte la nuit. L’air insufflé par ce dispositif permet de maintenir les voies respiratoires ouvertes pour supprimer l’apnée du sommeil.

Cependant, près de 40% des patients abandonnent ce traitement à cause de bruits générés par l’appareillage, d’intolérance à la pression, d’irritation due au port du masque, de congestion nasale, de bouche sèche ou encore de claustrophobie.

Un dispositif pour lutter contre une apnée du sommeil.

Partant de ce constat, la société américaine Inspire Medical Systems a développé une thérapie par stimulation des voies aériennes supérieures, nommée InspireTM. Un capteur de pression à électrode unique est implanté chez le patient pour fournir des données sur son cycle respiratoire. Un générateur d’impulsions traitent ensuite ces informations. Celui-ci génère alors une légère stimulation du nerf grand hypoglosse à chaque cycle respiratoire afin d’éviter l’obstruction des voies aériennes lors du sommeil. L’utilisation de ce dispositif est simple et efficace contre l’apnée du sommeil. Il est à l’origine d’une grande augmentation de la qualité de vie des patients.

Le diagnostic de l’apnée du sommeil est également une étape très contraignante. En effet, le patient doit passer une nuit complète à l’hôpital sous la surveillance d’un polysomnographe. Ce fonctionnement est désagréable et ne donne pas des résultats optimales. C’est pourquoi de nouvelles technologies apparaissent sur le marché. Ces différentes innovations, tant dans le traitement que dans l’évaluation de l’apnée du sommeil, sont un espoir pour les patients.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *