La rétine artificielle, une technologie permettant aux aveugles de retrouver la vue

Les premières greffes de rétine artificielle, un succès en contraste

Le rêve des chirurgiens ophtalmologues est de rendre la vue aux patients aveugles. En collaboration avec la société allemande Retina Implant, la clinique Saint-Jean à Montpellier a réalisé les premières greffes de rétine artificielle sur des aveugles. Ces opérations sont inscrites dans un programme d’innovation santé validé par la Haute Autorité de Santé et financé par le ministère de la Santé à hauteur de 3 millions d’euros. Néanmoins pas de miracle, l’opération ne permet pas encore de voir normalement. Le champ de vision est actuellement restreint à 13°. Le patient voit seulement en noir et blanc et il ne perçoit que les contrastes, les formes et les silhouettes.

Une technologie pas disponible à tous les patients aveugles

Cette technique s’adresse pour l’instant à des patients spécifiques. L’opération est possible pour deux maladies : la rétinopathie pigmentaire, une maladie génétique, et la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Les patients aveugles de naissance ne peuvent pas bénéficier de cet implant de rétine artificielle. En effet, il faut que le système neuronal soit arrivé à maturité. Pour cela, il faut posséder la vue jusqu’à l’âge de 10-12 ans minimum.

La rétine artificielle fonctionne avec un implant qui remplace les photorécepteurs ce qui permet aux patients aveugles de retrouver la vue.

L’implant de 3 mm x 3 mm remplace les photorécepteurs de l’œil endommagés par la maladie. Ils sont 150 millions chez un sujet en bonne santé. La prothèse se compose quant à elle de 3 600 microcapteurs reliés à autant de microrécepteurs. Sa sensibilité à la lumière naturelle reste donc insuffisante. Elle fonctionne grâce à un “processeur” de la taille d’une pièce de 2 € positionné dans une cavité crânienne, au-dessus de l’oreille, qui amplifie le signal lumineux. Le circuit classique de formation d’une image, via le nerf optique jusqu’au cerveau, reste en place.

A moyen terme, la rétine artificielle offre aux patients une vision partielle dépourvue de détails, bien loin d’une vision normale. Cependant, cela améliore de façon significative le quotidien des personnes greffées. Cette innovation représente une voie prometteuse pour l’avenir des patients aveugles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *