Atalante, un exosquelette français pour réapprendre à marcher

Après un accident, il peut arriver de perdre complètement la capacité de marcher. Une start-up française a développé un exosquelette pour aider la rééducation des patients. Aujourd’hui présent dans de nombreux centres, le robot Atalante a pour ambition de conquérir le marché mondial des exosquelettes.

L’IA et la robotique au cœur du développement

Comme nous en avons régulièrement parlé, l’IA a fait une entrée fracassante dans le monde de la santé. En effet elle est source de nombreuses innovations médicales. C’est également le cas pour ce nouveau robot. Il permet la reproduction au plus proche du mouvement de la marche humaine. Totalement pensé pour la rééducation, il s’adapte parfaitement au différents exercices des personnels soignants tout en impliquant le patient dans son traitement. Au final, l’avantage de cet exosquelette est de pouvoir marcher en conservant la liberté du tronc et des bras.

Atalante, un exosquelette français pour réapprendre à marcher

Un outil pour les centres de rééducations

Le développement de cet exosquelette s’est fait en collaboration avec les centres de rééducations. Ces derniers sont aujourd’hui les utilisateurs de ce nouvel outil. L’entreprise peut mettre à disposition des exemplaires de son exo pour la réalisation d’études cliniques. Elle a d’ailleurs, plusieurs partenariats avec des centres, des fondations ou encore des universités. Depuis l’obtention du marquage CE en Mars 2019, il est également possible d’acquérir directement ce robot pour l’ajouter à un parc d’appareils de rééducation.

Regardez cet interview de Matthieu Masselin, CEO de Wandercraft, réalisée par BPI France pour en savoir plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *