La santé et l’intelligence artificielle

L’intelligence artificiel (IA) est un terme défini par l’ensemble des théories et des techniques qui permettent à des programmes informatiques de résoudre des problèmes et qui peuvent simuler certains traits de l’intelligence humaine. Elle n’est pas comparable à l’intelligence humaine, qui présente l’empathie, la conscience, les émotions et le bon sens. L’IA appelle souvent le terme de big data. Celui-ci englobe les données et les moyens de les récolter, les utiliser et les traiter. Or, le domaine de la santé est un des principaux domaines d’application des big data, ce qui intéresse à la fois les acteurs privés et publics.

On remarque aujourd’hui un changement global dans l’organisation de ces informations. Nous quittons l’ère de la possession pour celle du partage des données, avec l’open data. En France, l’atout majeur se trouve dans les données publiques, avec celles de la sécurité sociale. En effet, celles-ci sont ouvertes à la recherche par le système national des données de santé. Cette base représente des milliards de données de santé. Cependant, elles ne sont pas utilisables en tant que telles. C’est pourquoi une équipe de Polytechnique travaille depuis des années à les rendre exploitables. En santé, les applications de l’IA sont nombreuses, notamment dans toutes les spécialités qui font appel à des images, comme l’ophtalmologie, la radiologie, la dermatologie…

Santé et Big Data pour le radiologue augmenté

La principale question qui ressort sur le sujet de l’IA dans le médical est : « Va-t-on remplacer le médecin par l’intelligence artificielle ? ». Cette problématique se pose particulièrement dans le diagnostic. L’objectif n’est pas de remplacer, mais d’aider les médecins et de leur faire gagner du temps. Le médecin automatique dépourvu d’empathie n’est donc ni souhaitable, ni réaliste. Cependant le médecin augmenté, mieux informé et outillé pour réussir le bon diagnostic et le bon traitement est une évolution possible épaulée par l’IA. Ces technologies sont une aide précieuse pour analyser des données en très grand nombre. Aujourd’hui, l’IA présente encore de nombreux challenges… Mais elle offre de belles opportunités, particulièrement pour l’imagerie médicale dans laquelle elle est de plus en plus présente. À terme, l’IA soulèvera également des problèmes d’éthique et de sécurité, notamment concernant les données personnelles.

  • Pr. Bernard Nordlinger, Professeur des universités, chirurgien à l’APHP, spécialiste des cancers digestifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *