Quelle place pour le Cloud dans l’hôpital de demain ?

L’hôpital subit de plein fouet l’émergence de nouvelles technologies et le nombre de données relevées augmente sans cesse. Les interfaces et les logiciels se multiplient. C’est pourquoi de nombreux Cloud médicaux apparaissent afin d’apporter une solution à l’hôpital. Avant d’être introduits, ces Cloud doivent toutefois obtenir la certification hébergeur de données de santé.

La société Lify a dans un premier temps constaté la difficulté pour l’hôpital de gérer le stockage, les échanges d’image et les valeurs ajoutées des services. Elle a donc cherché à développer un outil capable d’améliorer le management des images et par conséquent, la vitesse et l’efficacité des services.

Lify, interopérabilité et cloud pour l'hôpital de demain

Lify développe donc l’interopérabilité, un enjeu majeur pour les futurs hôpitaux. La vraie plus valus de la plateforme est la possibilité d’intégrer les programmes de fournisseurs de logiciels d’aide au diagnostic différents. Elle facilite ainsi le travail du radiologue et simplifie les interactions. Leur solution flexible s’adapte aux établissements et propose un environnement sécurisé. De plus, elle permet d’accéder aux images depuis n’importe quel appareil (ordinateur, téléphone ou tablette).

L’Intelligence Artificielle et la quantité de données importante qu’elle implique influenceront la médecine de demain. L’avenir de l’hôpital passera donc forcement par le Cloud. Les JFR 2019 ont d’ailleurs abordé ces technologies de manière commune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *