L’Apple Watch 4 : un dispositif médical ?

Une Apple Watch est un dispositif médical grâce à son électrocardiogramme.

Avec la sortie de l’Apple Watch Series 4, la marque à la pomme crée l’événement en lançant son premier dispositif médical grâce à sa fonction d’électrocardiogramme (ECG) qui sera activée dans une prochaine mise à jour de watchOS aux États-Unis.

En effet, la FDA (Food and Drug Administration), autorité américaine en matière de dispositifs médicaux, vient de confirmer à Apple dans un communiqué écrit la classification de l’application ECG en classe II. Le dispositif n’est pas encore disponible en Europe pour le moment, faute d’accords réglementaires entre les deux continents.

Pour activer la fonction ECG, il faudra poser son doigt sur la couronne digitale qui mesurera l’activité électrique. Le dispositif réalisera ainsi une classification du rythme cardiaque : normal ou pathologique (détection d’une fibrillation auriculaire). Elle devrait donc pouvoir dépister l’arythmie et potentiellement sauver des vies.

L’utilisation revendiquée de l’Apple Watch correspond bien à la définition de dispositif médical. En effet, elle procure des informations en rapport avec le diagnostic d’une maladie, investigue sur un état pathologique et sur un processus physiologique.

Le téléphone et ses accessoires prenant de plus en plus de place dans notre quotidien. Ils deviennent de vrais partenaires de suivie de santé. Notamment grâce à la création de nouvelles applications, le smartphone peut devenir un outil pour développer la relation patient/hôpital ou même pour sauver des vies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *