Les centrales d’achat, catalyseurs de l’innovation

Les centrales d’achat, catalyseurs de l’innovation

La principale problématique rencontrée pour les start-up et les hôpitaux aujourd’hui se concentre autour des achats et de la sécurisation de ces derniers. À la lumière de cette problématique, les centrales d’achat se sont focalisées sur ce point. Elles proposent en conséquence des solutions pour fluidifier le processus pour les hôpitaux et offrir une vitrine aux start-up.
Comment les centrales d’achat peuvent être un vecteur de diffusion pour l’innovation ?

Est ce que les centrales d’achats peuvent être un élément de
sécurisation et de confiance pour les hôpitaux ?

Le principe des centrales d’achat, l’ensemble des services proposés et l’apport aux acheteurs et aux fournisseurs sont encore méconnu.

Pourtant les centrales d’achat sont de véritables catalyseurs pour les start-up et des facilitateurs pour les hôpitaux.

Les start-up ont-elles besoin des centrales d’achat pour vendre leur innovation aux hospitaliers ?

Premièrement pour les start-up, il s’avère compliqué de se faire connaître des hôpitaux. Il est aussi difficile pour les start-up de travailler avec ces établissements car leur cadre juridique est très stricte autour des achats. Or, ces démarches demandent un travail conséquent de structuration juridique et financière que les start-up n’ont pas toutes acquises. En effet, elles se concentrent sur le développement et l’innovation de leurs produits. Le code et les seuils de marché public sont particulièrement difficiles à appréhender pour les petites structures. Elles doivent donc être accompagnées pour atteindre ce niveau de maturité pour les aspects commerciaux, juridiques et financiers. Les centrales d’achats proposent leurs services aux start-up dans l’optique de leur apporter le cadre juridique et commercial nécessaire. Mais elles se proposent également de leur offrir une visibilité incontestable.

Les hôpitaux se fient de plus en plus aux produits en vente dans les centrales d’achats. Ces dernières deviennent des catalogues de référence pour les hospitaliers. C’est pourquoi, il est véritablement intéressant pour les start-up d’être présentées par les centrales d’achat, afin de posséder une vitrine facilement accessible de tous les établissements adhérents. L’apport pour les centrales d’achat est de diversifier ses offres et de faire preuve d’innovation.

Indéniablement, l’entente qui est en train de se mettre en place et de se développer entre les centrales d’achats et les start-up est bénéfique pour les deux partis. Tout particulièrement pour les start-up qui se voient offrir une large diffusion auprès des établissements de soins. Cette démarche leur prendrait habituellement plusieurs mois de démarchage.

Une relation de confiance entre centrales d’achat et les établissements de soins

Venons en à présent aux établissements de soins. Si on se réfère aux chiffres communiqués par les trois centrales d’achats suivantes : l’UGAP, le RESAH et UniHA ; les adhérents se multiplient dans les centrales d’achats. Elles développent de plus en plus leurs services pour être au contact des établissements de santé et se positionnent aujourd’hui comme un tiers de confiance pour les hospitaliers. En effet, les centrales d’achats leur proposent un très large choix d’équipements et de dispositifs médicaux et se placent comme un relayeur mettant en contact les entrepreneurs et le monde hospitalier.
Cette capacité à avoir le choix, tout en réalisant un achat sécurisé Séduit les adhérents. En effet, les centrales d’achat font une sélection des produits et des entreprises faisant une offre avantageuse et remplissant certaines garanties et sécurités réglementaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *