Embarquez dans le GHT de demain

L’hôpital et les GHT (Groupement Hospitalier de Territoire) de demain se construisent aujourd’hui. Ils sont de nos jours en pleine mutation. Les transformations effectuées à ces deux niveaux de notre système de soins s’accélèrent. De plus, le retour attendu sur ces accélérations majeures est de plus en plus exigeant. Une constatation simple est donc tirée : les attentes relatives au changement augmentent et le temps pour évoluer diminue.

Inventons ensemble le GHT de demain

L’hôpital de demain se tourne vers de multiples évolutions que l’on peut catégoriser en cinq volets. Ces cinq volets sont des dynamiques de transformation en marche à l’hôpital actuellement, certains impacts également les GHT.

La première dynamique est thérapeutique et organisationnelle :
de grosses transformations sont à l’œuvre à l’hôpital mais l’une des plus marquantes est le virage vers l’ambulatoire. Un objectif de multiplication des chirurgies ambulatoires, avec une croissance représentant jusqu’à 70% des chirurgies est attendue en 2022.

On compte donc la poursuite du virage vers l’ambulatoire, mais d’autres évolutions sont attendues comme le développement des alternatives à la prise en charge traditionnelle. La mise en place de nouvelles procédures thérapeutiques permettra l’évolution des pratiques et organisations.

Vers une évolution des métiers et un essor du digital

La deuxième est tournée sur l’aspect de la société c’est à dire ce qui est lié à l’évolution des métiers à l’hôpital et l’évolution des pratiques managériales. Le vieillissement de la population a un impact lourd. Ce phénomène ne va cesser de s’accentuer et d’impacter le parcours patient ; des changements d’organisations et d’aménagements seront donc à effectuer, en allant jusqu’à faire évoluer les métiers impactés par ces transformations. D’autre part, les attentes des professionnels sont de plus en plus exigeantes quant à leur qualité de vie au travail.

Le troisième axe représentant une dynamique de l’hôpital se porte sur les aspects de la technologie et du digital. L’essor du numérique ainsi que les problématique liées aux systèmes d’information, le bigdata ou encore l’intelligence artificielle accélèrent la transformation du système de santé. Ces développements impactent l’organisation des GHT et de fortes adaptations sont à apporter.

La quatrième dynamique concerne un acteur clé du système de santé : le patient. La prise en compte de l’expérience patient, son parcours de soins en tant qu’acteur à part entière dans ses soins.

Les expériences patient augmentent et le patient s’investit dans son parcours de soins et dans sa prise en charge médicale. Il s’agit donc de coconstruire avec lui son écosystème de santé. De fortes modifications sont à prendre en compte sur la relation soignant-soigné à cause de la digitalisation. Ainsi, il faut travailler autour de cette dynamique amenée par le dossier patient informatisé.

Enfin, le dernier axe est loin d’être le moins important puisqu’il s’agit du développement durable. La prise de conscience des établissements de santé sur l’environnement et les questions écologiques se font ressentir. Les établissements doivent œuvrer pour limiter les impacts liés au changement climatique ; les actions pour préserver notre environnement doivent se multiplier, c’est un aspect qui prend aussi de l’importance pour les patients.

Embarquez dans le GHT de demain

Une esquisse du design du GHT 2030

Les intervenants nous dressent une proposition de leur vision du GHT 2030, ils l’ont baptisé GHT Augmenté. Tout d’abord, il est fort probable qu’il ne s’appelle plus GHT, une évolution du nom sera sûrement à prendre en compte dans les années à venir.

Un GHT intégré :


Le GHT de demain suivra le chemin de l’intégration. En effet, il tendra vers plus d’unité juridique, en corrélation avec l’augmentation des fusions de services administratifs et de directions. Une simplification administrative et fonctionnelle sera nécessaire à apporter car le milieu de la santé est particulièrement normé.

Suite à ces fusions et réorganisations des directions, de nouvelles organisations seront à réfléchir et mettre en place. Cependant, il n’y a pas de modèle type de réorganisation. On assiste souvent dans les GHT à des organisations de plus en plus hybrides et parfois matricielles.

Un coeur de métier

Les GHT instaurent de nouvelles stratégies pour répondre aux contraintes économiques. Le bouleversement des organisations et des métiers eux-mêmes est attendu.

Un attrait vers l’externalisation des services supports se fait ressentir. Il y a quelques années, certaines hésitations subvenaient sur le fait que la stérilisation ne soit pas le cœur de métier des hospitaliers. Or aujourd’hui, ce secteur s’est fortement développé et a trouvé une place d’importance dans les hôpitaux.

L’émergence de nouveaux métiers et la disparition de certains sont évidemment à envisager et déjà à l’œuvre à cause de bouleversements organisationnels. Les corps de métiers de l’hôpital sont à reconsidérer, un travail sur la mutualisation des compétences se profile. On peut envisager une forte diminution du nombre de secrétaires médicales et de brancardiers. L’automatisation des compétences requises pour ces métiers est à l’origine de cette diminution. Parmi les métiers en voie de disparition, on peut retrouver les services supports, comme ceux du bionettoyage par exemple.

Cependant, l’émergence de nouveaux métiers sera également à prendre en compte comme les métiers de coordination (managers,
coordinateurs de parcours). L’échelon GHT est un bon niveau pour retravailler ces organisations, reconsidérer les missions des métiers hospitaliers et amener des évolutions vers certains nouveaux corps de métier.

Un GHT agile et territorialisé

Il n’existe pas un modèle unique de GHT, ils ne sont pas tous équivalents. On a même tendance à dire que chaque GHT s’est adapté aux usages déjà mis en place. C’est pourquoi il n’y aura pas un modèle unique, mais une réelle organisation populationnelle et territoriale à construire.

Un socle commun de missions et de compétences s’appliquera indifféremment à tous les GHT puis il restera un territoire à inventer et à s’approprier. Les intervenants ont nommé ce domaine à construire à échelle territoriale “logique de subsidiarité”, celle ci sera à adapter à chaque territoire en prenant en considération le niveau
de ruralité et l’étalement de déserts médicaux du territoire.

Enfin, le GHT est de plus en plus un cluster, c’est à dire un lieu d’accélération de projets de santé territoriaux, qu’il faut continuer à faire évoluer.

L’expérimental et le digital

Deux logiques expérientielles impactent profondément les GHT : l’expérience patient et l’expérience collaborateur (les agents, les salariés). Le patient est un acteur de sa santé et de son parcours de soins, il demande de manière graduelle à l’être, il faut donc l’associer à la construction de son parcours.

Concernant le collaborateur, il faut s’efforcer d’améliorer le parcours patient et de garantir une “aventure extraordinaire” au patient dans ce GHT mais le collaborateur doit en vivre une, lui aussi. Cette proposition d’une meilleure aventure pour les collaborateurs passe par la réflexion, la formation, l’évolution des compétences et l’amélioration de son parcours et de sa qualité de vie au travail.

Le développement du digital dans les hôpitaux modifie profondément la relation soignant-soigné. L’intelligence artificielle, elle, apporte une aide considérable au personnel de santé en permettant l’évolution vers une médecine plus prédictive, une aide au diagnostic et à la thérapie
plus performante.

Cette proposition de design du GHT 2030 est améliorable et vouée à évoluer, néanmoins ce résultat issu d’un exercice design thinking donne une vision globale du modèle de GHT auquel nous pourrions tendre. Le GHT de demain aura des périmètres différents de celui d’aujourd’hui, il sera un lieu d’accélération et proposera une expérience patient de qualité, en plaçant celui-ci comme acteur prépondérant.

  • Samuel BOTTARO
  • William BOTTARO
  • Jean-Marc CHARLET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *