• SantExpo-Paris Healthcare Week

    RGPD : Un code de conduite pour les établissements sanitaires et médico-sociaux

    Aujourd’hui, la numérisation de la prise en charge médicale est une réalité. Il est alors nécessaire que chaque établissement de santé dispose d’un système d’information indéfectible. Les données de santé sont extrêmement sensibles car personnelles. La mise en œuvre du RGPD est donc devenue une obligation dans les établissements sanitaires et médicaux-sociaux. Qu’est ce que le RGPD ? Règlement Général sur la Protection des Données, il encadre le traitement des données personnelles sur le territoire de l’Union Européenne. Il vise à renforcer le contrôle par les citoyens de l’utilisation qui peut être faite des données les concernant. Le RGPD harmonise les règles en Europe en offrant un cadre juridique unique…

  • SantExpo-Paris Healthcare Week

    Conditions pour l’utilisation d’applications cliniques mobiles pour les hôpitaux, les avantages et les risques

    Imito est une entreprise créée en 2016, opérant en Suisse et en Allemagne. Elle est spécialisée dans le déploiement d’applications cliniques mobiles pour la photodocumentation dans les hôpitaux. À travers cet article découvrez les retours d’expérience du terrain d’Imito. Deux catégories d’applications cliniques existent. Les premières ciblent principalement les patients comme Ada ou MyDiabet. Les secondes sont utilisées au quotidien par le corps soignants comme Hippocrate, UpToDate ou MedCalps. L’inconvénient de ce dernier type est qu’il n’est pas intégré au processus de soin. Les calculs de scores ne sont pas intégrés dans le dossier patient informatisé. C’est pourquoi il faut les reporter manuellement. L’aide à la décision demande beaucoup de…

  • SantExpo-Paris Healthcare Week

    Connecter le patient à sa santé grâce à ses données

    Un élément clé de notre système de santé actuel est de placer le patient au centre de celui-ci. Il est donc nécessaire de l’impliquer afin qu’il devienne un acteur de sa santé. L’objectif n’est plus d’avoir uniquement des professionnels de santé engagés dans la santé de la population, mais de pouvoir compter le patient comme la deuxième partie prenante. Pour que le patient soit un acteur majeur, il doit attacher de l’importance à ses données de santé. Dans l’objectif de connecter le patient à sa santé grâce à ses données, trois piliers fondamentaux doivent être assurés au patient : la protection, le partage et la valorisation de ses données médicales.…