• Les journées AFIB

    Le traitement chirurgical des douleurs chroniques réfractaires

    Un tiers des patients ayant subi une chirurgie du dos sont victimes de douleurs chroniques. Elles se définissent comme des syndromes persistant au-delà de ce qui est habituel et entraînent une détérioration progressive des capacités fonctionnelles et relationnelles du patient. Le Professeur Rigoard recherche des solutions non-médicamenteuses pour traiter ces douleurs chroniques réfractaires. Pour soulager leurs douleurs, les patients ont aujourd’hui recours à la morphine qui, certes les soulage, mais provoque des effets secondaires tels que la perte de mémoire immédiate. À cause de cette surmédication, leur qualité de vie s’en trouve réellement détériorée. L’agression du système nerveux et la destruction des cibles nerveuses accentuent les lésions et les douleurs.…

  • Les journées AFIB

    Jamais la première fois sur le patient ! Le dispositif P4P pour l’apprentissage chirurgiens sur le modèle cadavérique.

    L’immersion en bloc opératoire des jeunes chirurgiens, auprès d’un professeur, incarnait jusqu’ici la méthode d’apprentissage de référence. Cependant, les contraintes d’utilisation du bloc limitent désormais ce fonctionnement. Les innovations fleurissent donc sur le marché comme le dispositif P4P qui pourrait grandement faciliter l’apprentissage pour les jeunes chirurgiens En effet, le coût d’utilisation, associé aux impératifs de rentabilité et d’efficacité, est un véritable frein à ce mode d’initiation. C’est pourquoi il devrait être à l’avenir remplacé par la simulation. Proche de l’apprentissage initial, elle met à profit le temps accordé aux étudiants pour expliquer les gestes nécessaires à la réalisation d’un acte chirurgical. Plusieurs modèles de simulation d’opérations existent : sur…