Nanobiotix, la nanotechnologie au service de la guérison des cancers

Nanobiotix, la nanotechnologie au service du traitement du cancer

Nanobiotix, nanotechnologie et lutte contre le cancer

Nanobiotix est une entreprise française basée à Paris, spécialisée dans la nanotechnologie et les cancers. Elle a vu dans la radiothérapie une réelle opportunité de s’investir pour améliorer les traitements oncologiques. En effet, elle a développé la gamme de produits NanoXray : produits injectables composés de nanoparticules d’oxyde d’hafnium. Ces produits peuvent s’administrer en intraveineuse, en voie intra-tumorale ou encore en gel pour une application ciblée au moment de la chirurgie.

Grâce à leur traitement de surface spécifique et leur taille de l’ordre du nanomètre, ces particules peuvent s’accumuler dans les cellules tumorales. Pendant les séances de radiothérapie, elles absorbent énormément d’énergie et génèrent ainsi d’importantes quantités d’électrons qui vont détruire les cellules cancéreuses. NanoXray est un produit inerte, c’est-à-dire qu’il n’interagit pas avec les milieux biologiques. La biocompatibilité se conserve donc en dehors des traitements radiatifs. Cette gamme de nouveaux produits pourrait révolutionner le monde de l’oncologie, en améliorant considérablement l’efficacité des traitements radio-thérapeutiques.

Nanobiotix a lancé plusieurs essais cliniques à travers le monde (en Europe, aux États-Unis et en Asie) pour les cancers du sarcome des tissus mous, du foie, de la tête et du cou, du rectum ou encore de la prostate. L’entreprise pourrait ainsi devenir un acteur majeur dans la médecine oncologique.

Le cancer, la maladie du siècle

Actuellement, le cancer est la première cause de mortalité en France, devant les maladies cardiovasculaires. L’augmentation du nombre de cancers dans le monde est donc un réel enjeu de santé publique. Cependant, tous ne peuvent pas être traités et chaque traitement doit être personnalisé en fonction du patient. En oncologie, plus de 60% des patients reçoivent un traitement de radiothérapie dans leur parcours de soins. Il s’applique souvent après une résection chirurgicale. Toutefois, il reste limité en raison des dommages qu’il peut entraîner sur les tissus sains avoisinant la tumeur. C’est pourquoi les patients ne reçoivent qu’une dose insuffisante de radiations pour minimiser les risques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *